Cycle Anton Tchékhov

2017/2021

Dès la saison 2017/2018, laBase initie un Cycle Anton Tchékhov. Venez découvrir l’univers Tchékhovien à l’occasion de représentations sur mesure, pour des soirées uniques ! 



Nous avons fait le choix de mettre en scène quatre des pièces en un acte d’Anton Tchékhov : ce sont les TCHEKHOV A\ LA CARTE. Par ailleurs, nous proposons une performance sur la vie et l'œuvre de l'auteur, appelée TCHEKHOV : CARTES ET TERRITOIRES.

En fonction de ces propositions, il est possible de choisir toutes sortes de combinaisons pour différents types de représentations, en fonction des publics, des lieux et des besoins.
Nous pouvons ainsi mitonner une soirée avec une première pièce, seul en scène, suivi d’un trio, pour finir sur un « after », le temps d’un verre, avec la causerie autour de la vie et l’œuvre de l’auteur jouée au cœur du public.

TCHEKHOV A\ LA CARTE

Dépasser les bornes des limites des obstacles (sic.)

On se retrouve quelque part avec une idée en tête et puis rien ne se passe comme prévu. On tombe amoureux de la femme qui nous doit de l’argent, on se dispute la propriété d’un terrain qui appartiendrait pourtant aux deux parties une fois le mariage prononcé, on se laisse aller à la confidence auprès de parfaits inconnus à qui on est censé faire une conférence ou parce que, comédien, on s’est laissé enfermé dans le théâtre. Bref, nous voilà empêtrés dans des situations aussi surréalistes que ridicules, lesquelles nous bouleversent en profondeur. Il est ici question d’illusion, de possession, d’égalité des sexes, d’individualisme, de déterminisme, de territoire, de repli sur soi.

Au propre comme au figuré, ces pièces traitent des frontières géographiques ou mentales qu’on s’impose à soi-même ou qu’imposent la société et plus largement, la condition humaine. Un siècle a passé depuis l’écriture de ces pièces, beaucoup d’événements ont saisi à vif les hommes et les choses, et nous voilà encore sur la scène, un peu égarés dans l’espace et le temps, manipulant comme des mômes objets du quotidien, datchas miniatures ou chaise gigantesque ; confondant sans vergogne réalisme et distanciation pour retrouver la substance vive de l’existence dans un jeu de construction ou d’effondrement infini. L’espace scénographique, scène ovale de tréteau, écrans modulables et studio photo à vue soutiendra par un dispositif multimédia (vidéo, tablette virtuelle, logiciel live looping) dirigé par le musicien-technicien-régisseur les cinq propositions de plongées dans l’univers Tchékhovien.

Les pièces (traduction Elsa Triolet) :

Les méfaits du tabac

Les Méfaits du tabac, monologue
Ivan Ivanovitch Nioukhine doit faire une conférence sur les méfaits du tabac dans un cercle de province à la demande de sa femme. Nioukhine va profiter de ces quelques instants de liberté pour s’apitoyer sur son sort et dévoiler la tyrannie que sa femme lui fait subir depuis trente-trois ans. Mais quand il voit arriver sa femme dans les coulisses, il fait mine de finir la conférence, et quitte la salle dignement.

L'ours

L’Ours, trio
Popova, veuve depuis sept mois, s’est retirée du monde et ne veut plus voir personne. Smirnov, un exploitant à qui le mari de Popova devait de l’argent, essaie de forcer sa porte pour réclamer sa dette. Or, elle n’a aucune intention d’honorer les créances de son mari défunt. Désespéré, et surtout très en colère devant cette attitude, Smirnov décide de rester chez Popova jusqu’à ce qu’elle le paie.Commence alors un échange verbal violent qui ira jusqu’au duel pour finir en demande en mariage.

La demande en mariage

La Demande en mariage, trio
Lomov, un propriétaire terrien hypocondriaque, vient demander sa jeune voisine en mariage, Natalia Stepanovna. Il est reçu par son père, Stepan Stepanovitch, qui marque son enthousiasme, et va chercher sa fille. Mais la question de l’appartenance d’un lopin de terre, soulevée par cette dernière, fait dégénérer cette demande en mariage en querelle de voisinage. De quiproquo en évanouissement, le trio nous fait assister à un vaudeville enlevé qui se terminera finalement par un mariage. Mais à quel prix !

Le Chant du cygne

Le Chant du cygne, duo
En pleine nuit, l’acteur Vassili Vassiliévitch Svetlovidov, se réveille dans sa loge.Il est seul dans le théâtre où, ivre, il s’était laissé enfermer. Il monte sur la scène, dans la salle vide et noire. Ayant froid et la «gueule de bois», il est amer, constate sa vieillesse, se souvient de ses trente-cinq ans de théâtre, des grands rôles qu’il a joué, des épisodes charnières de sa vie. Nikita, le vieux souffleur, est le témoin de ce récit poétique et souvent drôle qui résonne avec notre propre vie.

TCHEKHOV : CARTES ET TERRITOIRES

Voyage dans la vie et l’œuvre d’Anton Tchekhov inspiré par ses nouvelles, ses pièces, ses considérations sur le théâtre entremêlées à de nombreuses recherches biographiques et images d’archives.

Une grande maison, un jardin d’agrément un peu à l’abandon loin de la capitale, quelques paumés plus ou moins fortunés incapables de changer le pas des choses, et qui discutent et se torturent sans fin : ce reflet alangui que la postérité aura retenu de son seul théâtre rend médiocrement justice à l’oeuvre comme à la personnalité d’Anton Tchékhov. De l’enfant d’un peuple russe tout juste sorti des ténèbres du servage, du chef de famille précoce, du fêtard assoiffé de solitude, du médecin tuberculeux et philanthrope engagé, du surdoué littéraire sceptique à l’égard de son talent alors qu’il annonçait génialement les grandes philosophies existentialistes du XXe siècle pour finir en auteur universellement reconnu sans qu’on ait jamais trop bien compris pourquoi, au fond, un autre tableau émerge sous l’aquarelle d’un simple déjeuner à la campagne.

En contrepoint des pièces en un acte, il nous est donc apparu opportun d’imaginer un module biographique complémentaire sous forme d’une causerie pimentée d’artifices distrayants, causerie au cours de laquelle on verra remises en question certaines évidences sur le théâtre, la figure du créateur et la philosophie de la vie. On y discutera des vertus d’une éducation à l’arrache, de littérature alimentaire, du ratage comme essence et du progrès comme croyance, d’une route vers l’enfer, de la vie moscovite, du jeu de l’acteur, d’argent, de femmes, de l’imperfection des hommes et de pourquoi c’est toujours un bon sujet de comédie. Dans un salon, un hall de gare, un square, une bibliothèque ou un théâtre, à la tombée du jour ou dans la nuit, nous apportons nos deux chaises, notre table, un écran de projection à l’ancienne, deux-trois trucs pour faire du bruit et à nous Moscou !

Distribution :


tchékhov a\ la carte
Avec :
Stéphanie Noel
Arnaud Frémont
Benjamin Savarit

Mise en scène :
Dorothée Sornique
Scénographie :
Damien Caille-Perret
Création lumière et sonore :
Jean-François Domingues
Assistanat à la scénographie :
Marie-Edith Leyssène
Costumes :
Béatrice Ferron et Frédérique Mougin

+tchékhov : cartes et territoires+
Avec :
Stéphanie Noel et Emmanuel Reveneau

Conception :
Dorothée Sornique et Emmanuel Reveneau Création musicale et visuelle
Emmanuel Reveneau

Nos partenaires :


coproduction :
Les 3T-Scène conventionnée de Châtellerault
La Quintaine, Chasseneuil du Poitou
La Dynamo, Commentry

laBase est soutenue par : La Ville de châtellerault, le Conseil Départemental de la Vienne, la Région Nouvelle Aquitaine,

Les dates de création :

jeudi 18 janvier 2018 | 20h30
Le Chant du cygne et La Demande en mariage
Théâtre Blossac
Châtellerault

vendredi 19 janvier 2018 | 20h30
Les Méfaits du tabac et L'Ours
Salle des Fêtes
Dangé-Saint-Romain

samedi 20 janvier 2018 | 20h30
L’Ours et La Demande en mariage, suivis de tchékhov : cartes et territoires
Salle des Fêtes
Saint-Genest-d'Ambière

Tarifs : 6€, 12€ et 17€
Réservation auprès de 3T :
Théâtre Blossac - 80 boulevard Blossac, Châtellerault
Tél. : 05 49 854 654

+ Billetterie des 3T-scène conventionnée de Châtellerault